No image

Président de l’Association loisir de Bretigny, les Bixkors, Xavier Collet dit Lapin, nous raconte la naissance et le fonctionnement de cette équipe si particulière. 

 

Peux tu nous dire ce que sont les Bixkors ? 

Les Beti Bixkor sont une équipe de rugby loisir, venant d’horizons et de classes sociales différentes. Ils véhiculent l’esprit du rugby avec ses valeurs et ses traditions.

Comment cette équipe est-elle née ? 

Cette équipe est née avec d’anciens seniors de Bretigny et d’autres qui souhaitaient continuer le rugby d’une façon folklorique comme loisir et non plus comme compétition.

Quelle ambiance règne au sein de cette équipe ? 

Il règne au sein des Bixkors une ambiance de convivialité et de fraternité.

Comment recrutez-vous vos nouveaux joueurs ? 

Nous recrutons nos joueurs par le bouche à oreille ou par des forums avec le RCSB mais surtout par les Bixkors eux même… frères, collègues, amis…

A quel genre de public est destiné ce rugby ? 

Ce rugby est destiné à d’anciens seniors souhaitant continuer le rugby d’une façon moins compétitive, mais aussi à toute personne âgée de plus de 19 ans qui souhaite pratiquer un rugby loisir avec contact.

Une anecdote croustillante ? 

Lors d’un déplacement pour  un tournoi à Prague, à la soirée après le tournoi, vient le temps de la récompense pour l’équipe Anglaise. Les Bixkors lancent alors la chanson «  les couilles de mon grand père »  et les huit autres équipes française se joignent à nous a l’unisson. Juste un moment magique.

Quel est ton meilleur souvenir au sein de cette association ? 

Meilleur souvenir…  il y en a beaucoup. Un des  meilleurs c’est le voyage au Pays de Galles. Nous sommes partis de Bretigny avec 6 camping car,  nous étions plus d’une trentaine, nous avons pris le ferry et nous avons assisté au match du Pays de Galles face à la France au Millenium de Cardiff. S’en est suivi une soirée ontologique dans les rues mais surtout les pubs de Cardiff. Le lendemain nous avions match contre une l’équipe galloise de BARI et une équipe française de Beauvais. Pour terminer, nous avons pris  une photo avec le patron d’un bar gallois où toute l’équipe et lui brandissaient le drapeau Bixkor.

Quels arguments mettrais tu en avant pour attirer un futur Bixkor ? 

Venir chez les Bixkors c’est la possibilité de participer à une dizaine de matchs par an, avec ces fameuses troisièmes mi-temps ainsi qu’à des tournois ou des déplacements régionaux, nationaux et internationaux que l’équipe effectue régulièrement. 

Tags

Share Now

About Author

Related Post

Leave us a reply

sit dolor tempus Donec mattis dapibus dictum accumsan id